Le teaser : écrivez l’histoire avec votre public

Teaser, teaser… tant de promesses dans un si petit mot ! Vidéo, rédactionnel, affichage, proposer un teaser sert à susciter l’envie, à attirer le public. Il est indispensable pour la promotion d’un spectacle. Néanonmoins, proposer un teaser dans l’unique but de monter des extraits du spectacle prêt à être diffusé, c’est assez réducteur. L’histoire entre le public et la création peut s’écrire bien en amont.

Il en existe une multitude, des solutions sur le web qui vous proposent de faire grossir votre base d’abonné.es sur les réseaux sociaux. Augmenter le nombre de personnes qui suivent vos actualités c’est malin… pour un peu que vous sachiez quoi leur dire en dehors de la promotion classique. En période de création, à l’étape où rien n’est vraiment prêt mais où tout bouillonne, il y a toujours la possibilité d’entrer en contact et de ne pas couper le fil avec votre public. Comment ?

Réaliser et faire vivre un carnet de bord

Entretenir une relation avec un public habitué ou ceux qui découvrent vos créations c’est aussi simple que de publier régulièrement des messages, des photos ou une courte vidéo. Il n’est pas question de céder à une injonction de l’exposition permanente de tous vos faits et gestes. Cependant, le canal numérique offre la possibilité de proposer des actualités exclusives à votre public, elles :

  • permettent de faire réagir le public
  • apportent une touche sympathique à la communication, en dehors du circuit promotionnel classique
  • humanisent et rendent plus intimiste la relation
  • vous offrent la possibilité de présenter l’envers du décor, loin des codes classiques des interviews médias
  • vous laissent la totale maîtrise de votre communication

 

Les publications rédigées : un teaser sur-mesure au quotidien

Vous avez un site Internet ou un blog ? Vous détenez des profils sur les réseaux sociaux ? Parfait : écrire, décrire et permettre à votre public d’être en immersion avec vous dans la création constitue par ce canal est idéal pour débuter votre carnet de bord. Pour inviter à venir assiter à votre spectacle ou pour faire un retour à chaud : tout est permis.  Comment s’y prendre ? Voici des exemples de bonnes pratiques. Dans les faits, ne négligez pas le temps que vous pouvez ou souhaitez accorder à la rédaction et la ligne éditoriale que vous souhaitez suivre.

Par exemple, Nicolas Jules, très actif sur Facebook propose à son public des publications régulières, voire quotidiennes lors de son passage à Avignon 2017 :

 

Buridane, quant à elle, nous invite à découvrir les premières esquisses de son prochain clip :

Ne négligez pas les partenaires professionnels

Conserver le contact, c’est aussi bien entretenir la relation avec votre public que celle initiée avec vos partenaires professionnels. Une vidéo sur l’état d’avancement de votre décor peut tout aussi bien :

  • donner envie à votre public de venir vous voir
  • rassurer vos partenaires financiers sur l’avancée du projet.

 

Le teaser vidéo

Enfin, la vidéo doit pouvoir trouver sa place dans votre communication. Les teasers compilant des images du spectacle à venir sont efficaces pour susciter l’envie au moment de la décision de venir voir une pièce de théâtre. Plus que de simples extraits du spectacle, la vidéo peut être montée avec des contenus supplémentaires : incrustation d’un voix-off ou d’une mini-interview pour résumer une histoire. A vous de déterminer des axes d’écriture d’un scénario avant de prendre la caméra.

Teaser Love and Information from le groupe vertigo on Vimeo.

 

Ensuite, moins travaillés en amont et pris « sur le vif » les Facebook Live sont une alternative vidéo aux publications traditionnelles. Pour les musiciens, les vidéos des répétitions ont un double intérêt : offrir un contenu de qualité et proposer un rendez-vous live à distance avec le public.

Carmen Maria Vega propose en live sa dernière répétition avant un concert.

Quelques soient les choix que vous fassiez, la qualité de vos enregistrements vidéos doit toujours être soigneusement vérifiée (son & images).

En conclusion, vous l’aurez compris, peu importe le moyen choisi : gardez un lien régulier avec votre public (même en période de création) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *